sept. 03, 2019
Par Crystal McLeod

Trouver du temps pour le perfectionnement en sciences infirmières : #FOANed

Shutterstock.com/Atstock Productions

Messages à retenir :

  • Avec #FOANed, offert sur diverses plateformes de réseaux sociaux, les infirmières et infirmiers canadiens peuvent accéder gratuitement à de la formation continue.
  • Conçu pour transmettre du matériel pédagogique rapidement, #FOANed permet au personnel infirmier d’intégrer le perfectionnement professionnel dans sa vie personnelle sans trop la perturber.
  • La qualité des sites de #FOANed est variable, et les infirmières et infirmiers devraient évaluer l’exactitude du matériel proposé et consulter une infirmière ou un infirmier-chef avant d’adopter de nouvelles pratiques.

Le manque de temps est la raison le plus souvent citée par les infirmières et infirmiers qui ne réalisent pas leurs souhaits en matière de formation continue. Viennent ensuite les contraintes financières et le manque de soutien de leur établissement. Les employeurs ne prennent plus le temps de former le personnel au travail et transfèrent les impératifs de formation continue aux heures de temps libre (Witt, 2011). Inversement, pendant que les employeurs réduisent les heures réservées à la formation au travail, le besoin qu’a le personnel infirmier de formation continue augmente avec l’évolution des technologies et de la recherche. Pour répondre à ces exigences grandissantes tout en ayant une vie personnelle saine, le personnel infirmier doit souvent jongler avec habileté (Carroll, Bruno et vonTschudi, 2016; Witt, 2011).

Par ailleurs, les programmes de maintien de la compétence et d’assurance de la qualité des collèges canadiens de sciences infirmières, qui établissent les normes relatives à la formation continue du personnel infirmier, peuvent être ambigus quant aux exigences en matière de temps. En effet, contrairement à d’autres organismes de réglementation de professions des soins de santé au Canada, ils ne spécifient pas le nombre minimal d’heures de formation continue en sciences infirmières pour le maintien de la compétence professionnelle. Certes, la liberté de poursuivre ses objectifs éducatifs à son rythme est précieuse, mais il est parfois compliqué de structurer sa formation autour des autres responsabilités en la traitant comme une priorité.

Aux prises moi-même avec de telles difficultés, j’étais ravie de découvrir Free Open Access Nursing Education (#FOANed) dès les premières années de ma carrière infirmière. Une fois maîtrisés les modes de présentation pratiques du matériel pédagogique ainsi que l’éventail des sujets couverts, j’ai commencé à utiliser #FOANed au quotidien à des fins de perfectionnement professionnel. J’ai ainsi considérablement enrichi mes connaissances en sciences infirmières ainsi que ma carrière en découvrant des gens nouveaux, des idées intéressantes et des enseignements uniques en leur genre.

Qu’est-ce que #FOANed?

#FOANed a été créé peu après Free Open Access Medical Education (#FOAMed), développé à l’initiative de médecins, et s’est mieux fait connaître à partir de 2012. Le concept de départ de #FOAMed, qui a servi de base pour #FOANed, consistait à se servir des plateformes de réseaux sociaux pour créer du contenu accessible aux personnes qui étudiaient la médecine et qui n’avaient pas les moyens financiers nécessaires pour des occasions de formation avancée, comme des abonnements à des revues ou des inscriptions à des congrès. Aujourd’hui, #FOAMed et #FOANed dépassent la simple collection de matériel destiné aux étudiants : ils sont devenus des communautés de formateurs, de chercheurs et de spécialistes respectés, tous désireux de transmettre leur savoir. #FOANed, surtout, est devenu un moyen rapide d’enrichir ses connaissances sur les sciences infirmières, d’entrer en contact avec des spécialistes ou des pairs, de participer à des discussions et de développer sa pensée critique (Carroll et coll., 2016; Patterson Stevens et Nies, 2018).

#FOANed comprend entre autres des articles sur Twitter, des vidéos sur YouTube, des baladodiffusions, des blogues et des photos sur Instagram. Quelle que soit la plateforme de réseaux sociaux que vous utilisez, je vous garantis que les apprenants de #FOANed y sont actifs. Cela veut dire que l’on peut accéder n’importe quand et n’importe où à de la formation continue en sciences infirmières, à partir de n’importe quel appareil électronique permettant d’aller sur les réseaux sociaux. Même pendant une pause repas de 30 minutes, en me servant de mon téléphone pour accéder à #FOANed, j’ai échangé des messages avec un gastroentérologue sur des questions de traitement de l’obésité, appris des choses d’infirmières et infirmiers-chefs sur #nursesinspirenurses et évalué un article de revue sur #Paperinapic.

#FOANed pourrait aussi changer la vie de professionnels des soins infirmiers qui ont peu accès aux méthodes d’apprentissage traditionnelles. Je travaille en contexte rural et isolé et je sais combien il est frustrant d’être trop loin pour assister à un congrès ou à un cours. Avec #FOANed, les professionnels des soins de santé qui sont en région rurale ou isolée peuvent éviter les déplacements longs et coûteux pour accéder à de la formation. Où qu’ils vivent, ils peuvent apprendre au contact de centres de soins de santé tertiaires ou communiquer avec des professionnels des soins de santé situés ailleurs pour parler des enjeux spécifiques à la santé en régions rurales et éloignées (Leeuwenburg et Parker, 2015). L’offre éducative s’est notamment enrichie de matériel en d’autres langues que l’anglais. Le personnel infirmier peut désormais accéder, sur #FOANed, à des contenus en de nombreuses langues et en provenance de plusieurs pays partout dans le monde.

Mes sites #FOANed préférés

J’utilise #FOANed depuis plusieurs années, comme apprenante et comme contributrice, et j’ai de nombreux sites préférés, tant sur #FOANed que sur #FOAMed. FreshRN, un site créé par Kati Kleber, une infirmière américaine, propose un blogue et une baladodiffusion où elle discute de toutes sortes de questions relatives aux soins infirmiers. Conçu au départ pour les nouvelles et nouveaux diplômés en sciences infirmières, FreshRN a maintenant du matériel pour tous les niveaux d’expérience. Don’t Forget the Bubbles est un site australien avec un blogue et une baladodiffusion spécialisés en pédiatrie; on y trouve des discussions sur des maladies pédiatriques graves ainsi que sur des questions drôles et plus légères. Avec Louisville Lectures, une série de conférences et une chaîne YouTube soutenues par l’École de médecine de l’Université de Louisville, on plonge dans les profondeurs des processus morbides et on découvre les secrets du leadership en soins de santé. Mon site canadien préféré? Il y en a deux, en fait : Emergency Medicine Cases (EM Cases) et The Skeptics Guide to Emergency Medicine (SGEM). EM Cases, soutenu par la division de médecine d’urgence de l’Université de Toronto, propose des baladodiffusions et des blogues éclectiques avec des examens des nouvelles recherches, des discussions de cas intéressants, des analyses de maladies complexes et des remises en question des politiques en matière d’urgences. Le SGEM consiste surtout en évaluations critiques de recherches nouvelles ou à venir dans le domaine de la médecine d’urgence et, à ce titre, est une excellente source pour voir comment évaluer les recherches en sciences infirmières. EM Cases et le SGEM font partie de #FOAMed, mais ils collaborent considérablement avec toutes les disciplines des soins de santé et touchent à divers sujets au-delà de la médecine d’urgence.

Mes critiques de #FOANed

En dépit de ses bons côtés, #FOANed a fait l’objet de plusieurs critiques dans des écrits universitaires. L’une est que le matériel affiché dans les médias sociaux est trop court et ne suffit pas pour enseigner pleinement un sujet (Carroll et coll., 2016). Je répondrais toutefois que si les lecteurs veulent pousser au-delà du contenu de médias sociaux, ils peuvent tout simplement suivre les liens qui sont joints au message ou chercher un autre site de #FOANed avec du matériel similaire. Les liens offerts dans les messages de #FOANed sur les réseaux sociaux permettent généralement d’accéder soit à du matériel supplémentaire de #FOANed sur un site de blogue soit à des articles de revue gratuits plus élaborés sur la question. On a également reproché à #FOANed de trop se concentrer sur des sujets populaires, comme les soins infirmiers d’urgence, et d’afficher trop de contenu préparé par du personnel infirmier novice, puisque leurs collègues plus âgés sont moins à l’aise sur les réseaux sociaux (Carroll et coll., 2016; Dzara, 2017). Je dirais que ces arguments ne devraient pas décourager les infirmières et infirmiers de se servir de #FOANed, parce qu’en nous tenant au courant des sujets populaires en sciences infirmières et en cultivant de nouveaux leaders, nous pourrons éventuellement, comme membres unis par une même profession, façonner l’avenir des soins infirmiers.

Ma critique personnelle de #FOANed est qu’une partie du matériel, bien que fondé sur la recherche et intriguant, n’est pas devenu pratique clinique. Les raisons de cette faiblesse pourraient être l’insuffisance des recherches ou le fait qu’elles n’ont pas été mises en pratique (Leeuwenburg et Parker, 2015). Si intégrer du matériel de #FOANed dans votre pratique vous intéresse, je vous recommande d’en parler d’abord avec une de vos infirmières en chef. Si votre idée est étayée par la recherche, vous pourriez être l’étincelle qui déclenche des changements dans les politiques ou la pratique infirmières et dans les résultats pour les patients de votre établissement.

L’utilisation de #FOANed

Les sites, articles, vidéos, baladodiffusions, blogues, photos ou messages de médias sociaux que l’on trouve dans #FOANed ne sont pas tous exacts et fiables (Dzara, 2017). Comme pour les autres sources sur Internet, vous devez vérifier et déterminer l’exactitude du matériel proposé. Essayez de trouver des références à des numéros récents de revues spécialisées à comité de lecture, regardez les qualifications de l’auteur du matériel et déterminez si la source est affiliée à une université, ce qui est parfois évident quand on voit l’URL (Université d’Edinburgh, 2017). Tenez aussi compte du public cible du matériel, des atteintes éventuelles aux lois sur la protection de la privée ou aux normes professionnelles et du rôle que pourrait jouer ce matériel dans votre pratique (Université d’Edinburgh, 2017).

Avec le contenu de #FOANed littéralement à portée de mains, pour la majeure partie présenté sous forme de contributions courtes et faciles à lire ou à écouter, qu’est-ce qui vous empêche de trouver du temps pour la formation continue en sciences infirmières? Tous les endroits où vous avez accès aux médias sociaux peuvent maintenant être des lieux d’apprentissage. Alors, abonnez-vous à quelques sites respectés de #FOANed et essayez d’écouter ou de lire des choses sur des sujets qui vous intéressent. Par exemple, écoutez une baladodiffusion pendant votre séance d’exercice, et vous comprendrez peut-être un peu mieux les maladies tropicales; parcourez votre fil d’actualité sur Facebook en attendant l’autobus scolaire de votre enfant, et vous découvrirez peut-être une façon moins douloureuse d’administrer les injections; regardez une vidéo sur les technologies utilisées au chevet des patients sur YouTube en préparant le souper, et votre passion pour votre travail actuel et votre optimisme s’en trouveront peut-être décuplés!


Références

Carroll, C. L., Bruno, K., & vonTschudi, M. (2016). Social media and free open access medical education: The future of medical and nursing education? American Journal of Critical Care, 25(1), 93-96.

Don’t Forget the Bubbles. (n.d.).

Dzara, K. (2017, August 3). An education purpose for social media in medicine. Lean Forward.

Emergency Medicine Cases. (n.d.).

FreshRN. (n.d.).

How to evaluate website content.

Leeuwenburg, T. J., & Parker, C. (2015). Free open access medical education can help rural clinicians deliver “quality care, out there.” Rural and Remote Health, 15(3), 3185.

Louisville Lectures. (n.d.).

Patterson Stevens, K. P., & Nies, M. A. (2018). Transforming nursing education in a 140-character world: The efficacy of becoming social. Journal of Professional Nursing, 34(1), 31-34.

Skeptics Guide to Emergency Medicine, The. (n.d.).

Witt, C. L. (2011). Continuing education: A personal responsibility. Advances in Neonatal Care, 11(4), 227-228.

Crystal McLeod est étudiante de Maîtrise de Sciences infirmières à l’Université Western (Ontario).
comments powered by Disqus
http://infirmiere-canadienne.com/fr/articles/issues/2019/septembre-2019/trouver-du-temps-pour-le-perfectionnement-en-sciences-infirmieres-foaned