mai 25, 2020
Par Justin Burkett

Personnel infirmier mobile connecté : des soins infirmiers virtuels à l’ère de la COVID-19

iStock.com/AJ_Watt

Messages à retenir :

  • La population canadienne veut des soins de santé très personnalisés qui lui assurent une expérience intuitive.
  • Les soins de santé mobiles sont la prochaine étape pour aider la population canadienne à accéder à des soins professionnels 24 heures sur 24.
  • La prestation virtuelle des soins de santé réduit les points de friction pour les consommateurs, amplifie le champ d’intervention du personnel infirmier et permet aux praticiens d’exercer pleinement leurs compétences.

Une amie m’a appelé l’autre jour pour me demander quelques conseils de santé, ce qu’elle fait assez souvent, et ça m’a fait réfléchir : combien d’autres personnes appellent leurs amis infirmières et infirmiers pour leur demander ce genre d’information? Étant donné que la plupart des gens gèrent leur santé, ou souhaiteraient le faire, et préféreraient appeler un ami que de prendre rendez-vous dans un cabinet occupé à l’autre bout de la ville, il semblerait naturel que nous cherchions des solutions plus simples pour joindre nos fournisseurs de soins de santé.

La COVID-19 est l’événement pivot qui a forcé notre société à s’immobiliser presque complètement, et malgré le chaos qui s’en est suivi, cet arrêt nous oblige à examiner notre modèle actuel et à nous demander dans quelle mesure il répond à nos besoins.

À l’heure actuelle, partout au Canada, les lignes téléphoniques centrales et les sites Web gouvernementaux reçoivent des millions de demandes d’information sur la santé. L’idée est de filtrer les questions au moyen d’algorithmes qui donnent des résultats prédictifs. Ces outils, bien que conçus pour être efficaces et selon un modèle qui trie les demandes d’information en fonction de la gravité de la maladie, ne sont pas faits pour fournir les services complets dont ont besoin les familles, comme un encadrement sur les maladies chroniques et leur gestion, des services de santé pédiatrique et maternelle ou des conseils pour s’y retrouver dans le système de santé.

Connexion directe

La COVID-19 met en lumière la nécessité d’un contact avec des praticiens qualifiés pendant que les gens sont confinés chez eux, à la merci de sites Web non réglementés qui n’offrent aucune personnalisation, aucun rapport humain. Avec les services de messages textes ou vidéos intégrés aux téléphones intelligents et certaines applications, les infirmières et infirmiers autorisés et praticiens peuvent aisément communiquer avec des clients, en toute sécurité, pour s’acquitter de beaucoup de leurs responsabilités qui leur permettent d’aider les gens et les familles à accroître leur bien-être physique, émotionnel, mental et spirituel (Alberta Health Professions Act, 2019).

La COVID-19 est l’événement pivot qui […] nous oblige à examiner notre modèle actuel et à nous demander dans quelle mesure il répond à nos besoins.

Avec la téléphonie mobile, les infirmières et infirmiers autorisés et praticiens pourraient être disponibles 24 heures sur 24 et offrir un service réglementé, personnalisé et intégré à l’ensemble du système de santé.

Des modèles de soins virtuels émergent en effet un peu partout. Le Réseau Télémédecine Ontario, par exemple, offre des équipes et des services autogérés pour les soins palliatifs, les soins des plaies et la gestion des maladies chroniques, tous virtuels, avec le soutien de l’Association des infirmières et infirmiers autorisés de l’Ontario (RNAO). Babylon, un service de l’entreprise de communications Telus, propose un service gratuit de soins de santé au moyen d’une application mobile qui permet aux résidents de l’Alberta d’accéder à des consultations virtuelles et à leur dossier médical (Telus, 2020). Avec des compagnies de ce type qui apparaissent ― du jour au lendemain, dirait-on parfois ―, les organismes de réglementation de tout le pays s’adaptent eux aussi rapidement à la nouvelle situation. Ainsi, le British Columbia College of Nursing Professionals a récemment publié des lignes directrices détaillées sur la prestation de soins virtuels, y compris pour les consultations, les diagnostics, les traitements et l’information des clients (BCCNP, 2020).

Responsabilité et sécurité

Les questions de responsabilité et de sécurité contemporaines prennent rapidement le devant de la scène depuis que des entreprises comme Amazon et Apple orientent la réflexion en permettant aux consommateurs des États-Unis d’entrer directement en contact avec le personnel infirmier et d’autres professionnels de la santé à l’aide de leur téléphone intelligent (Amazon Care, 2020; Apple Healthcare, 2020). Pendant que les organismes de réglementation chargés de veiller à la sécurité du public s’efforcent de déterminer la meilleure manière d’assurer une surveillance dans notre nouveau monde virtuel dépourvu de frontières, il semblerait qu’une façon de satisfaire aux exigences rigoureuses de sécurité pour le partage et l’intégrité des données et pour la tenue des dossiers soit d’intégrer ces professionnels derrière les pare-feu des grandes organisations de soins de santé.

N’ayant pas facilement accès aux services de télésanté, qui nécessitent beaucoup de ressources et coûtent cher, le personnel infirmier et les clients se sont tournés vers le meilleur outil à leur disposition : leur téléphone intelligent.

Les équipes virtuelles de travailleurs du savoir dirigées par des infirmières et infirmiers pourraient ainsi répondre aux nombreuses demandes pour des services de médecine familiale à domicile, ce qui pourrait réduire les problèmes de capacité dans le système en général. En utilisant la téléphonie mobile, on changerait l’organisation des services : les gens n’iraient plus voir le fournisseur de soins de santé, ils lui demanderaient de venir les voir. Un tel modèle permettrait en outre aux infirmières et infirmiers d’exercer pleinement leurs compétences en leur donnant les moyens d’assurer la large gamme de soins pour lesquels ils ont été formés.

Facilité d’accès

Comme on l’a vu au début de la pandémie avec la fermeture des cliniques spécialisées, le personnel infirmier a été contraint de trouver des façons novatrices de se connecter avec les patients pour une multitude de besoins en rapport avec la santé ou tout simplement pour vérifier comment ils vont. N’ayant pas facilement accès aux services de télésanté, qui nécessitent beaucoup de ressources et coûtent cher, le personnel infirmier et les clients se sont tournés vers le meilleur outil à leur disposition : leur téléphone intelligent.

En fin de compte, ce que veulent les Canadiennes et les Canadiens, c’est un accès facile à la bonne information sur la santé et aux bons services de santé, au bon moment ― information et services généralement fournis par le personnel infirmier. Maintenant que le jour zéro de la pandémie se profile dans le rétroviseur, l’heure est venue pour les provinces et pour le Canada de se tourner vers l’avenir, un avenir où le personnel infirmier n’est pas cantonné exclusivement aux fonctions qu’il remplit dans les hôpitaux et les cliniques, mais fait aussi partie des conversations familiales, joignable rapidement par message texte ou appel vidéo.

Références

Alberta Health Professions Act, Revised Statutes of Alberta 2000, Chapter H-7, 2019.

Amazon Care. Healthcare built around you, consulté le 6 mai 2020.

Apple Healthcare. Healthcare: the future of healthcare is in your hands, consulté le 6 mai 2020.

British Columbia College of Nursing Professionals (BCCNP). Telehealth, 2020.

Telus. Babylon by Telus: Get healthcare in your home, consulté le 7 mai 2020.

Justin Burkett est infirmier autorisé et instructeur à la Faculté de sciences infirmières de l’Université de Calgary et compte plus de 10 années d’expérience en soins de santé et en enseignement à proximité et à l’étranger. La technologie et l’avancement de la pratique infirmière au sein des systèmes de santé sont au nombre de ses passions Justin. Il fait actuellement des études supérieures en leadership pour la transformation des systèmes de santé dans le cadre du programme de maîtrise en sciences infirmières par cumul de certificats à l’Université de Calgary.

comments powered by Disqus
http://infirmiere-canadienne.com/fr/articles/issues/2020/mai-2020/personnel-infirmier-mobile-connecte-des-soins-infirmiers-virtuels-a-lere-de-la-covid-19