nov. 23, 2020
Par Danielle Fabischek , Shelley McAllister , Stacey Freemantle , Danielle Normand

Programme de formation au préceptorat : préparer des leaders pour les nouvelles recrues en soins infirmiers

istockphoto.com/jovanmandicLes participants ont jugé la séance dans son ensemble excellente (65 %), bien (30 %) ou moyenne (5 %); aucun ne l’a jugée médiocre. Dans leurs commentaires qualitatifs, les participants ont en outre dit avoir trouvé très utiles les discussions de groupe où les gens échangeaient des perspectives et stratégies d’enseignement différentes.

Messages à retenir

  • Pour les nouvelles recrues en soins infirmiers, les précepteurs offrent un milieu propice à l’apprentissage en évaluant et en cernant leurs besoins, en coordonnant des occasions d’apprentissage, en leur offrant une rétroaction régulière et en examinant leurs progrès.
  • Le personnel infirmier était d’avis qu’une formation et des ressources pour le soutenir dans son rôle de précepteur lui seraient utiles et qu’il serait possible de les intégrer en milieu de travail.
  • Le programme de formation au préceptorat a renforcé la capacité de membres du personnel de soutenir ceux qu’ils accompagnent et a amélioré les milieux de travail pour le personnel infirmier et les étudiants.

Introduction et contexte

Le St. Joseph’s Care Group (SJCG) est une organisation de soins de santé qui compte plusieurs établissements à Thunder Bay, en Ontario. Le groupe se spécialise dans les soins complexes et la réadaptation, la santé des personnes âgées et les services en toxicomanie et en santé mentale. Chaque année, le SJCG soutient environ 1 000 stagiaires et embauche environ 108 professionnels des soins de santé, dont 38 infirmières et infirmiers autorisés et 55 infirmières et infirmiers auxiliaires autorisés (moyenne calculée pour la période allant du 1er janvier 2017 au 31 décembre 2019, période où les données ont été collectées).

Les précepteurs sont des cliniciens experts qui remplissent la fonction vitale consistant à faciliter la transition du personnel récemment embauché et des étudiants vers les milieux de pratique en guidant les nouveaux professionnels qualifiés et en leur montrant par l’exemple comment utiliser leurs connaissances, leurs compétences et leur savoir-faire dans le but de renforcer leur confiance en eux et leur pratique. (Panzavecchia et Pearce, 2014). Les précepteurs sont en outre essentiels pour offrir aux nouvelles recrues un milieu propice à l’apprentissage en évaluant et en cernant leurs besoins, en coordonnant des occasions d’apprentissage, en leur offrant une rétroaction régulière et en examinant leurs progrès quotidiennement.

Dans la récente stratégie du SJCG en matière de soins infirmiers, le leadership infirmier était présenté comme une priorité sur la base de discussions menées avec le personnel et des résultats d’enquête. Par ailleurs, l’équipe de direction du SJCG a identifié la nécessité de soutenir les nouveaux apprenants (étudiants et personnel) pour les aider à atteindre leurs objectifs d’apprentissage et pour contribuer à un milieu de travail sain au SJCG.

Bien que notre organisation reconnaisse l’importance du leadership infirmier et du soutien aux apprenants, elle n’identifiait pas formellement de précepteurs, elle n’en formait pas, et de moins en moins de responsables cliniques se manifestaient. En dialoguant avec les parties concernées, nous sommes parvenus à la conclusion que certains employés hésitaient à devenir précepteurs parce qu’ils ne pensaient pas avoir assez d’expérience ou de connaissances, tandis que pour d’autres, c’était de mauvaises expériences antérieures dans ce rôle qui les retenaient, ou bien le fait qu’ils travaillaient à temps partiel.

Pour les soins infirmiers en particulier, le personnel en soins directs était d’avis que de la formation et des ressources seraient utiles et l’aideraient à fournir aux apprenants des messages et des conseils cohérents. Ce serait aussi une bonne occasion d’intégrer des pratiques exemplaires dans notre milieu de travail.

Le programme du SJCG comporte des outils et des occasions d’apprentissage, comme une trousse du précepteur et un cours en classe de quatre heures avec la directrice, pratique axée sur la collaboration, et directrice en chef des soins infirmiers.

Points saillants

Dans sa ligne directrice sur la formation orientée sur la pratique en soins infirmiers (Best Practice Guideline: Practice Education in Nursing) (2016), l’Association des infirmières et infirmiers autorisés de l’Ontario (RNAO) recommande que les institutions fournissent aux précepteurs un programme de formation et de développement professionnel participatif et structuré (RNAO, 2016). Cette pratique exemplaire a conduit à l’élaboration du programme de formation au préceptorat de notre organisation. Les précepteurs ont dit avoir besoin de programmes de formation accessibles et flexibles qui leur apporteraient un soutien constant (Haggerty, Holloway et Wilson, 2012).

Le SJCG a soutenu l’élaboration d’un programme complet de formation au préceptorat, y voyant une stratégie de renforcement du leadership qui permettrait aux membres du personnel infirmier en soins directs d’améliorer leur leadership et leurs compétences cliniques en tant que précepteurs. La planification initiale a débuté en mai 2018, pilotée par la directrice de l’initiative des Organisations vedettes des pratiques exemplaires (OVPE) et par la directrice, pratique axée sur la collaboration, et directrice en chef des soins infirmiers.

La planification et la collaboration se sont poursuivies pendant tout l’été. Des experts de premier plan en enseignement clinique et en pratique professionnelle ont collaboré avec nos professeurs partenaires pour concevoir une expérience de formation au préceptorat pluridimensionnelle destinée à notre personnel, avec pour objectif de créer des milieux d’enseignement et d’apprentissage positifs pour les étudiants venus chercher du préceptorat ou des stages cliniques au sein des établissements du SJCG.

Le programme du SJCG comporte des outils et des occasions d’apprentissage, comme une trousse du précepteur et un cours en classe de quatre heures avec la directrice, pratique axée sur la collaboration, et directrice en chef des soins infirmiers. La trousse est conçue pour fournir aux précepteurs, nouveaux ou existants, des outils de base pour soutenir les apprenants pendant le préceptorat.

Les concepts et le matériel présentés dans la trousse suivent les principes et meilleures pratiques en matière de pédagogie et d’andragogie. Les cours interactifs de quatre heures sont centrés sur les rôles et qualités d’excellents précepteurs et comportent plusieurs volets : accueil et orientation; évaluation des besoins, buts et objectifs en matière d’apprentissage; stratégies pour la rétroaction et l’évaluation; soutien aux apprenants en difficulté (on trouvera à l’Annexe 1 une image utilisée dans le programme).

Mise en œuvre

Le programme de formation au préceptorat a été offert pour la première fois en décembre 2018 et s’adressait au personnel infirmier. Dans leurs commentaires, des intervenants ont remarqué qu’on ne demandait ou ne permettait pas à certains employés (ceux à temps partiel et ceux qui n’avaient pas eu de bonnes expériences du préceptorat dans le passé, par exemple) d’agir à titre de précepteurs auprès d’étudiants ou de nouveaux employés. Pour corriger cette situation, le programme a été ouvert à tout le personnel infirmier qui manifestait son intérêt et se disait disponible.

Cette initiative était soutenue à l’avance par la direction au moyen d’activités de mobilisation et de communications. La directrice, pratique axée sur la collaboration, et directrice en chef des soins infirmiers a fait la promotion de l’initiative par l’entremise du conseil sur la qualité en matière de soins infirmiers, des directrices et directeurs cliniques et du bulletin d’information du SJCG. On a encouragé tous les infirmiers et infirmières attirés par le préceptorat à remplir un formulaire de déclaration d’intérêt et à s’inscrire à l’une des séances de formation participatives en salle de classe.

Les formulaires d’expression d’intérêt ont été transmis aux gestionnaires pour qu’ils sachent lesquels de leurs employés souhaitaient participer à la séance de formation et remplir le rôle de précepteurs auprès des étudiants. Vingt et un membres du personnel ont participé à la première série de séances interactives avec le soutien financier de leur direction.

Résultats

Soutenir les apprenants est une expérience gratifiante qui permet de transmettre ses connaissances, ses compétences et son savoir-faire professionnels.

Les commentaires du premier groupe de participants au programme ont été positifs. Des 21 participants, 20 ont rempli le formulaire d’évaluation, dont les questions portaient principalement sur le contenu, l’organisation de la séance, le niveau des discussions, la pertinence du matériel, l’animateur ou l’animatrice, le milieu d’apprentissage et la séance dans son ensemble.

Les participants ont jugé la séance dans son ensemble excellente (65 %), bien (30 %) ou moyenne (5 %); aucun ne l’a jugée médiocre. Dans leurs commentaires qualitatifs, les participants ont en outre dit avoir trouvé très utiles les discussions de groupe où les gens échangeaient des perspectives et stratégies d’enseignement différentes. Ils ont demandé plus d’exemples de pratiques montrant quoi faire avec les apprenants en difficulté et l’intégration d’une personne représentant les professeurs partenaires à la séance.

Tous les commentaires ont été pris en compte dans la préparation des enseignements retenus et des prochaines étapes pour le programme.

Enseignements retenus

Après avoir présenté les deux premières séances du programme, nous avons appris qu’il y a de gros avantages à ce que le personnel participe à la formation au préceptorat. Soutenir les apprenants est une expérience gratifiante qui permet de transmettre ses connaissances, ses compétences et son savoir-faire professionnels.

Nous reconnaissons que tous les précepteurs partent avec un bagage, des forces et des compétences d’enseignant qui leur sont propres, et qu’il est fructueux de les réunir pour qu’ils profitent de leur expérience réciproque du leadership et du préceptorat. L’intégration d’un programme de formation au préceptorat fondé sur des données probantes a contribué à renforcer la capacité de notre personnel, lui a permis de mieux soutenir les apprenants et a permis d’améliorer les milieux de travail, la pratique infirmière et l’expérience des étudiants.

Nous avons adapté le formulaire d’évaluation en ligne destiné aux étudiants pour qu’ils puissent se prononcer sur leurs précepteurs, ce qui nous permet d’évaluer de façon continue la satisfaction des étudiants.

Prochaines étapes

Nous avons intégré le programme de formation au préceptorat du SJCG à nos plans d’études annuels de façon à soutenir le perfectionnement continu du leadership infirmier et d’une pratique infirmière fondée sur des données probantes au quotidien. À ce jour, nous avons offert cette formation cinq fois et prévoyons de continuer à l’offrir deux fois par an. Nous avons formé 39 précepteurs et nous étudions actuellement d’autres idées en vue d’un programme de formation en ligne qui soit intéressant.

Nous avons modifié nos procédés de gestion des nouvelles recrues afin de jumeler à celles-ci les employés qui ont déjà participé au programme pour qu’ils fassent office de précepteurs ou de compagnons d’apprentissage, dans le but d’améliorer la continuité dans la pratique. Nous avons par ailleurs ajouté du contenu au programme lorsque cela était rendu nécessaire par les situations diverses des apprenants (nouveaux employés embauchés dans le cadre du nouveau programme de garantie d’emploi des diplômés, par exemple).

Notre programme de formation au préceptorat était centré sur le personnel infirmier, mais des professionnels de la santé non réglementés (les aide-soignants, par exemple) ont demandé une formation similaire. Nous avons l’intention d’adapter le matériel à leurs besoins.

Pour ce qui est de l’avenir, nous prévoyons d’analyser les questions de l’enquête sur la satisfaction du personnel pour déterminer s’il est possible d’établir une corrélation entre la satisfaction des étudiants et du personnel et la réussite des nouvelles recrues.

Annexe 1 : Image tirée du programme de formation au préceptorat du SJCG

Références

Haggerty, C., Holloway, K. et D. Wilson. « Entry to nursing practice preceptor education and support: Could we do it better? », Nursing Praxis in New Zealand, 28(1), 2012, p. 30-39.

Panzavecchia, L. et R. Pearce. « Are preceptors adequately prepared for their role in supporting newly qualified staff? », Nurse Education Today, 34, 2014, p. 1119-1124.

Association des infirmières et infirmiers autorisés de l’Ontario. Best practice guideline: Practice education in nursing, 2016, Toronto, RNAO. Consulté sur : https://rnao.ca/bpg/guidelines/practice-education-nursing.

Les auteures de cet article travaillent toutes au St. Joseph’s Care Group à Thunder Bay, en Ontario.

Danielle Fabischek, inf. aut., B.Sc.inf., est directrice, innovation clinique et sécurité des clients.

Shelley McAllister, inf. aut., B.Sc.inf., est directrice, pratique axée sur la collaboration, et directrice en chef des soins infirmiers.

Stacey Freemantle, inf. aut., B.Sc.inf., est coordinatrice, perfectionnement en leadership.

Danielle Normand, inf. aut., B.Sc.inf., est directrice de l’initiative des organisations vedettes des pratiques exemplaires (OVPE).

comments powered by Disqus
http://infirmiere-canadienne.com/fr/articles/issues/2020/novembre-2020/programme-de-formation-au-preceptorat-preparer-des-leaders-pour-les-nouvelles-recrues-en-soins-infirmiers