Changements de cap

novembre - decembre 2017   Commentaires
Teckles Photography Inc.

Depuis que je suis devenu directeur général en juin, j’envoie des signaux que des changements passionnants sont imminents, qui renforceront l’engagement avec les membres et accroîtront la valeur des services de l’AIIC.

Tout changement d’orientation doit se fonder sur une profonde compréhension des forces et des acteurs concernés qui permette de concevoir le chemin à parcourir, avec des panneaux signalant les risques et les avantages de chacune des réorientations possibles. Mais comme l’a dit sœur Elizabeth Davis, une vision d’avenir n’est rien à moins d’être partagée; c’est essentiel.

Ces derniers mois, nous avons élaboré une vision partagée. Après des séances de réflexion et de projection dans l’avenir avec des membres du personnel, nos équipes opérationnelles et l’équipe de direction de l’AIIC, j’ai rencontré les directeurs généraux de nos organisations membres et partenaires et les dirigeants d’organisations partenaires clés en soins infirmiers et du système de soins de santé. J’ai eu des discussions encourageantes avec des chefs de file du personnel infirmier autorisé, auxiliaire autorisé et psychiatrique autorisé et avec des infirmières et infirmiers étudiants et débutants. J’ai échangé avec des représentants du gouvernement fédéral et les directrices des associations d’infirmières et infirmiers américaine et britannique et du Conseil international des infirmières.

Je pense avoir maintenant une vision d’avenir assez claire qui aura un sens pour les membres de l’AIIC. Toujours avec l’avis du conseil d’administration, je crée en ce moment de petits groupes – incluant des aînés, des étudiants, des infirmières et infirmiers qui ont passé leur carrière auprès des patients, ainsi que des patients – qui donneront leur avis afin que ce travail reste ancré dans la réalité.

L’AIIC se lance dans des initiatives d’accréditation et développera ses programmes de formation, entre autres en offrant des programmes de certification à d’autres groupes infirmiers. Infirmière canadienne sera transformée et deviendra une publication exclusivement numérique. Un axe de travail majeur sera créé pour les dirigeants et les administrateurs des soins infirmiers, et l’on se penchera sur l’avenir des catégories de membres de l’AIIC et sur la marque même.

Je m’engage à maintenir la communication avec vous ici, pendant que nous lancerons nos nouveaux programmes dans les mois à venir, et à continuer de consulter les infirmières et infirmiers de partout au Canada pour la planification de nouvelles initiatives.

J’espère que vous lirez avec plaisir ce numéro d’infirmière canadienne, qui contient un article de recherche évalué par les pairs sur la perception du personnel infirmier quant aux outils employés pour évaluer la gravité des symptômes de sevrage alcoolique. Maher El-Masri, contributeur régulier, cosigne un guide pour la préparation d’articles scientifiques. Et notre Profil est consacré à Susan Jack, professeure agréée à l’Université McMaster, dont les travaux portent sur le programme Nurse-Family Partnership.

Je me joins à mon équipe pour vous souhaiter un heureux temps des Fêtes et une merveilleuse année 2018!

Mike Villeneuve, RN, M.Sc.
ceo-dg@cna-aiic.ca

comments powered by Disqus