Quasi-éradication d’un parasite africain

Avril 2011   Commentaires

Le Carter Center, une organisation américaine sans but lucratif, œuvre pour l’éradication de la dracunculose, une maladie parasitaire débilitante présente surtout en Afrique.

Le groupe distribue des filtres pour les canalisations d’eau, informe les résidents sur les dangers de boire de l’eau contaminée et encourage les politiciens à lutter contre cette maladie. L’an dernier moins de 1800 cas ont été signalés en Afrique, par rapport à 3,5 millions en 1986. Le parasite Dracunculus medinensis s’attrape en buvant de l’eau contenant des larves. Un an plus tard, des vers de un mètre émergent de la peau, causant des mois de souffrance et, parfois, une invalidité permanente.

comments powered by Disqus