Brièvement

Juin 2016   Commentaires

Ça va chauffer pour l’alzheimer

La baisse de la température corporelle liée à l’âge pourrait aggraver les principaux symptômes de la maladie d’Alzheimer, selon une étude publiée dans Neurobiology of Aging. Des chercheurs de l’Université Laval ont utilisé des souris transgéniques qui manifestent des symptômes de l’alzheimer quand elles vieillissent et commencent à avoir des problèmes de mémoire vers l’âge de six mois. Ils ont découvert qu’elles avaient plus de mal que les souris normales à maintenir leur température corporelle en vieillissant. À 12 mois, elles avaient perdu tout un degré Celsius. Ils ont aussi découvert que les symptômes de l’alzheimer étaient nettement plus prononcés chez ces souris transgéniques, comparé aux souris normales, lorsqu’elles étaient exposées à de basses températures, alors que les températures ambiantes élevées atténuaient certains des symptômes de la maladie.

Ces résultats sont suffisamment convaincants, disent les chercheurs, pour que l’on veuille pousser les recherches chez les humains. Il serait relativement facile de traiter les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer au moyen de la thermorégulation, car leur température corporelle peut être augmentée au moyen de l’activité physique, de l’alimentation ou de médicaments, ou simplement en ajustant le thermostat.


< 1 2 3 4 5  ...  
comments powered by Disqus