Récipiendaires du Prix Jeanne-Mance et du Prix de l’Ordre du Mérite

Juin 2016   Commentaires

Le 21 juin, au gala de remise de prix lors du congrès biennal, l’AIIC récompensera cinq infirmières autorisées pour leur travail dans les domaines de la pratique clinique, l’éducation, les politiques et la recherche

Depuis 1971, l’AIIC rend hommage à une ou à plusieurs infirmières au cours de son congrès biennal en décernant le Prix Jeanne-Mance, nommé d’après l’une des infirmières du Canada qui a été une des plus grandes sources d’inspiration pour la profession. Première infirmière laïque de l’Amérique du Nord, Jeanne Mance (1606-1673) a fondé l’Hôpital Hôtel-Dieu et a été la cofondatrice du village voisin de Ville-Marie, qui est devenu par la suite Montréal. Les infirmières dont on propose la candidature à cette distinction prestigieuse ont apporté des contributions importantes et innovatrices à la santé de la population canadienne. Elles ont œuvré pour faire connaître et comprendre davantage la profession infirmière au public et ont exercé une influence positive sur la pratique infirmière au Canada et à l’étranger.

Les prix de l’Ordre du Mérite ont été inaugurés en 2008. Ils ont été créés pour rendre hommage aux infirmières et infirmiers qui, de par leur travail assidu, leur leadership, leur esprit novateur et leur savoir, ont apporté une contribution importante et soutenue à la profession infirmière et à la pratique des soins infirmiers au Canada.

Prix Jeanne Mance

Shahirose Premji, inf. aut., B. Sc., B. Sc. inf., M. Sc. inf., Ph. D.
Professeure agrégée
Faculté des sciences infirmières
Université de Calgary

Elle est un modèle pour les nouvelles générations d’infirmières et d’infirmiers en néonatalité. Les gens qui connaissent son travail visant à réduire la mortalité et la morbidité néonatales la trouvent remarquable. Elle est une inspiration pour les témoins de son dévouement aux services communautaires, à la recherche et au renforcement des capacités.

La contribution exceptionnelle de Shahirose Premji au Canada et à l’étranger en enseignement, en recherche et en leadership dans le domaine de la néonatalité, et au renforcement du cheminement de carrière en soins infirmiers néonatals, a créé de nouvelles occasions. Grâce à ces réalisations, elle a transformé avec efficacité les capacités cliniques, de leadership et de recherche d’innombrables infirmières et infirmiers.

En sa qualité de professeure agrégée à la faculté des sciences infirmières de l’Université de Calgary, de membre fondatrice de l’Association canadienne des infirmières et infirmiers en néonatologie et de chef dans des rôles cliniques, universitaires et administratifs, Mme Premji s’est forgé une réputation pour ce qui est de la progression de notre profession et qui s’avère un héritage durable.

Ordre du mérite pour la pratique des soins infirmiers

Rose Carr, inf. aut.
Infirmière-ressource
Réseau de santé Horizon
Oromocto Public Hospital

Infirmière de l’année. Intégrité. Esprit infirmier. Excellence. Ce ne sont là que quelques-uns des prix et nominations que Rose Carr a remportés dans sa riche et diverse carrière en soins infirmiers. On a même écrit un poème à son intention.

Plaies, triage, mentorat, ressources, ce sont tous des aspects qu’elle a abordé pour les hôpitaux et les cliniques de Saint John, Oromocto et Fredericton. Mme Carr a débuté sa carrière à l’unité pédiatrique de traitement des grands brûlés avant de travailler aux soins intensifs et, ensuite, à une unité de soins intensifs neurologiques et médicale-chirurgicale. Elle a voué 23 ans de sa carrière à la salle d’urgence. Aujourd’hui, elle est un membre apprécié de l’équipe de soins transitionnels, spécialisée en réadaptation et en soins gériatriques de rétablissement, où elle travaille comme infirmière soignante, infirmière surveillante, infirmière enseignante et infirmière en chef intérimaire.

Dans tous les contextes, Mme Carr privilégie une culture qui fait la promotion de soins de qualité, de la pratique clinique fondée sur des données probantes et du transfert des connaissances. Elle crée et maintient un cercle de soins fiable autour de chaque patient, soit la marque d’excellence en pratique infirmière clinique.

Ordre du mérite pour l’enseignement des sciences infirmières

Kimberly LeBlanc, inf. aut., B. Sc. inf., M. Sc. inf., ICS(C)
Infirmière clinicienne spécialisée en stomothérapie
KDS Professional Consulting

Au Canada et partout dans le monde, Kimberly LeBlanc a changé la façon dont le personnel infirmier prévient, évalue, classe et prend en charge les déchirures cutanées. Ses projets de recherche et son leadership l’ont menée directement à évoluer dans le milieu des connaissances scientifiques, de la classification, de la prévention et du traitement des déchirures cutanées, pendant qu’une norme de soins de référence est établie dans le monde.

Cofondatrice de KDS Professional Consulting, Mme LeBlanc est une autorité reconnue qui a donné de nombreuses conférences, tant au Canada qu’à l’étranger, sur les soins des plaies et des stomies auprès de populations âgées. Elle a également supervisé l’élaboration d’une trousse d’outils pour améliorer l’évaluation et le traitement des déchirures cutanées, maintenant utilisée par le personnel infirmier canadien, et a joué un rôle déterminant dans l’établissement et la validation du système de classification international des déchirures cutanées.

Mme LeBlanc co-préside également le groupe consultatif international sur les déchirures cutanées, qu’elle a aidé à fonder. En plus de préparer un Ph. D. en sciences infirmières à l’Université Queen’s, ses projets de recherche s’attardent toujours aux caractéristiques associées à l’occurrence des déchirures cutanées et aux voies d’évaluation des risques.

Ordre du mérite pour l’élaboration des politiques en soins infirmiers

Marlene Smadu, inf. aut., EdD, LLD (h.c.)
Vice-présidente, Qualité et transformation
Région sanitaire Regina Qu’Appelle

Dès les débuts de sa carrière, la mission de Marlene Smadu a été de façonner, de faire progresser et de mettre en œuvre des politiques pour renforcer les soins de santé.

Elle a réalisé cette mission en Saskatchewan, partout au Canada et à l’étranger, grâce à son savoir-faire en élaboration des politiques en vue de faire avancer les choses et de rendre les soins de santé plus efficaces et durables. En cours de route, son apport aux connaissances infirmières a été tout autant appréciable.

Son travail a permis de faire avancer des enjeux cruciaux du système de soins de santé, y compris la planification et l’élaboration des ressources humaines, la santé des Autochtones, la qualité du milieu de travail, le transfert des connaissances et le leadership. Sa contribution importante à l’entente collective tripartite historique de la Saskatchewan, la première en son genre dans les relations du travail au Canada, a donné le pouvoir aux infirmières et infirmiers autorisés de faire partie de la transformation des soins de santé en les incluant dans le processus de prise de décisions.

À titre de vice-présidente de la qualité et de la transformation pour la Région sanitaire Regina Qu’Appelle, Mme Smadu continue de jouer un rôle primordial dans l’établissement de politiques et d’une orientation pour les soins cliniques et au-delà.

Ordre du mérite pour la recherche en soins infirmiers

Kathryn King-Shier, inf. aut., Ph. D.
Professeure et titulaire de la chaire de recherche Guru Nanak Dev Ji DIL
Faculté des sciences infirmières
Université de Calgary

En tant que l’une des scientifiques en soins infirmiers cardiovasculaires de file en Amérique du Nord, Kathryn King Shier est une des principales contributrices à la pratique fondée sur des données probantes. Son projet de recherche en équipe sur la santé cardiovasculaire, plus particulièrement axé sur les différences ethnoculturelles, a suscité du financement national important et du soutien d’autres chercheurs dans le domaine.

Entre autres, son essai clinique multicentrique vise à étudier le rétablissement chez les femmes à la suite d’une chirurgie cardiaque. Mme King Shier a également mené une étude dans 14 emplacements au Canada, en Inde, et en Chine afin d’examiner l’influence de l’ethnicité et de la sexualité sur les maladies cardiaques et le comportement quant à la nécessité de consulter en matière de soins. Elle se penche maintenant sur l’influence du genre et de l’affiliation ethnoculturelle dans le processus de prise de décisions pour la prévention secondaire.

Ses recherches ont donné lieu à des changements dans la pratique infirmière et en santé cardiovasculaire et à des applications pratiques qui améliorent vraiment les conditions de vie des Canadiens.

Professeure à la faculté des sciences infirmières de l’Université de Calgary, Mme King Shier assume aussi la seule nomination conjointe dans le service des sciences de la santé communautaire de la faculté.

comments powered by Disqus