Des consultations mènent à un plan national pour les soins à domicile

Octobre 2016   Commentaires

En partenariat avec l’Association canadienne de soins et services à domicile (ACSSD) et le Collège des médecins de famille du Canada (CMFC), l’AIIC publiera ce mois-ci Un Plan national pour de meilleurs soins à domicile. Le plan repose sur la conviction que l’un des meilleurs endroits où se remettre d’une blessure ou d’une maladie, traiter des maladies chroniques et vivre ses derniers jours est chez soi.

Le besoin et la demande de soins à domicile croissent plus rapidement que les ressources et le financement. Au Canada, seulement 4 % des fonds publics sont consacrés aux soins à domicile. Ce pourcentage n’a pas changé depuis dix ans, bien que le nombre de personnes qui reçoivent des soins à domicile ait augmenté de 55 %.

Si la majorité (70 %) des bénéficiaires de soins à domicile ont 65 ans ou plus, des personnes de tous âges en reçoivent. D’après un sondage Nanos commandé par l’AIIC, la grande majorité des Canadiens considèrent important (81 %) ou assez important (17 %) que leurs proches puissent vieillir chez eux tout en accédant aux services de santé. Aujourd’hui, des soins de plus en plus complexes peuvent être fournis à domicile, et le sont.

Des consultations à Halifax, Ottawa, Whitehorse et Calgary et un sondage en ligne effectué ce printemps et cet été ont permis aux organisations partenaires d’entendre les témoignages, stratégies et pratiques prometteuses des administrateurs, cliniciens, patients et fournisseurs de soins de santé à domicile quant aux manières de renforcer ces services. Les consultations portaient principalement sur des soins viables, intégrés, accessibles et responsables. La planification préalable, des modèles novateurs de financement, le soutien aux aidants et des stratégies en matière de ressources humaines en santé ont été identifiés comme des éléments nécessaires pour des soins viables. Les participants ont indiqué qu’il faut remédier au manque d’intégration des services de santé à domicile et des autres services de santé et sociaux. Ils ont recommandé l’élaboration de principes, normes, indicateurs et modes de compte rendu pouvant être adoptés par les programmes provinciaux, territoriaux et fédéraux de soins à domicile, ce qui permettrait d’améliorer l’accessibilité et la responsabilisation. Les répondants au sondage ont apporté des perspectives personnelles sur l’impact qu’a le manque d’accès à des services adaptés sur les patients, les familles et les fournisseurs de soins, autre élément sur lequel s’appuiera le plan d’action.

Le plan d’action national montrera la voie vers une plus grande accessibilité aux soins à domicile, de meilleurs résultats en matière de santé et une qualité des soins plus élevée, tout en améliorant l’expérience des bénéficiaires.

L’AIIC et la profession infirmière sont des partenaires idéales pour aider l’ACSSD et le CMFC à faire avancer les choses, car les infirmières et infirmiers constituent le plus grand groupe de fournisseurs de soins du pays. Selon le sondage Nanos, 85 % des répondants sont d’accord ou assez d’accord pour que le gouvernement fédéral confie un plus grand rôle au personnel infirmier dans la prestation des soins de santé à domicile pour les aînés. Les infirmières et infirmiers autorisés assurent le lien avec les principaux soutiens en matière de santé et de services sociaux et constituent une ressource précieuse pour les aidants, puisqu’ils les guident dans les méandres du système de soins de santé. Les interactions directes et privilégiées qu’a le personnel infirmier avec les patients et les familles apportent une lumière précieuse et leur permettent de trouver des solutions novatrices pour améliorer la santé des Canadiens et le rendement du système.

Le gouvernement fédéral discutera bientôt d’un nouvel accord sur la santé sur plusieurs années, et le plan d’action national montrera pourquoi des soins de santé à domicile accessibles à tous les Canadiens améliorent leur qualité de vie et les résultats en matière de santé. Le plan fournira au gouvernement une liste de mesures concrètes avec des résultats mesurables pour renforcer les soins à domicile.

Lisa Ashley, inf. aut., M.Ed., ICSC(C)

Lisa Ashley, inf. aut., M.Ed., ICSC(C), est infirmière conseillère principale à l’AIIC.

comments powered by Disqus