C’est le début d’une nouvelle saison

septembre - octobre 2017   Commentaires

L’un des plaisirs de mes anciennes fonctions à l’Université de Toronto était le rituel annuel de la rentrée. On sent alors flotter dans l’air un mélange d’anxiété et d’optimisme face à la somme de travail, aux nouvelles relations et aux récompenses qui nous attendent. Ces moments sont empreints d’une certaine magie, et tout donne le sentiment d’un nouveau départ.

À l’approche de l’automne, je sens un peu de cette effervescence à l’AIIC. J’ai passé l’été à trouver mes repères dans mon nouveau rôle de directeur général. J’ai rencontré individuellement chaque membre du personnel et chaque équipe opérationnelle. J’ai passé deux jours avec notre conseil d’administration, et nous avons parlé en toute franchise de l’AIIC comme elle existe actuellement et, à la lumière des tendances actuelles et de la rétroaction de nos membres, des nouvelles orientations qu’elle devrait prendre.

L’AIIC doit être le carrefour dynamique de la profession infirmière au Canada. Nous devons développer nos programmes, nos réseaux et nos relations pour soutenir les infirmières et les infirmiers afin qu’ils puissent continuer à influencer la vie des Canadiens. Les messages que je reçois de notre conseil d’administration, de nos équipes opérationnelles et de nos membres partout au Canada sont très positifs. Entendre nos employés, dans toutes les fonctions, dire combien ils aiment l’AIIC est tout à fait encourageant. Ils savent que notre Association doit continuer de se transformer pour demeurer viable pendant encore des années, et ils sont encouragés par ses nouvelles visions d’avenir et ses nouvelles orientations.

Nous devons concentrer beaucoup de nos efforts sur des services nouveaux et différents et les offrir de manière à ce qu’ils soient accessibles, efficaces, abordables, et ce, dans des délais convenables. J’entends beaucoup de gens souhaiter que l’AIIC inclue davantage des services qui répondent aux besoins des nombreux fournisseurs de soins. Dans tous les messages, il est question de collaboration, de partenariats et d’accueil à bras ouverts de nouveaux membres en les encourageant à participer, d’offrir des programmes et des services qui aident le personnel infirmier à faire une différence dans la vie des Canadiens. On sent que les choses sont en train de bouger.

Quand elle était présidente de l’AIIC (1966-1967), Katherine MacLaggan a poussé l’Association à être ambitieuse. Cinquante ans plus tard, nous sommes ambitieux et stratégiques, nous ciblons les sortes de programmes dont les membres disent avoir besoin et les offrons en suivant un modèle d’affaires qui, nous l’espérons, permettra à l’Association de demeurer viable à l’avenir.

Restez à l’écoute, nous vous tiendrons au courant pendant les mois qui viennent. Et pensez à venir à Ottawa, en juin prochain, pour assister à la réunion où nous célébrerons notre 110e anniversaire : nous y ferons des annonces importantes sur l’avenir de l’AIIC. Et maintenant, dans l’esprit de la rentrée, mettons-nous au travail!

Mike Villeneuve, inf. aut., M. Sc.
ceo-dg@cna-aiic.ca

comments powered by Disqus