La population canadienne s’attend à ce que le personnel infirmier la guide

janvier - février 2018   Commentaires

Vers la fin de l’année dernière, l’AIIC a publié les résultats d’un sondage selon lequel la menace croissante des superbactéries résistantes aux antibiotiques préoccupe 93 % de la population canadienne. Près de 60 % estiment que ce problème est majeur pour le système de soins de santé du Canada, et presque tous les répondants (96 %) sont favorables à ce que le personnel infirmier les guide sur l’utilisation des antibiotiques.

La mauvaise utilisation des antibiotiques peut donner lieu à des superbactéries susceptibles de causer des infections nécessitant l’administration de médicaments plus puissants pendant plus longtemps. Ces médicaments s’accompagnant souvent d’effets secondaires plus marqués ou d’hospitalisations plus longues, ils peuvent nuire à la santé et faire grimper le coût des soins de santé. Partout dans le monde, on voit apparaître des superbactéries que les médicaments actuels n’arrivent plus à traiter.

Pour contrer cette menace, l’AIIC et d’autres groupes nationaux exhortent le gouvernement fédéral à prendre des mesures en matière de résistance aux antimicrobiens (RAM).

« Les superbactéries sont en train de devenir l’un des problèmes les plus épineux de notre époque, estime Barb Shellian, présidente de l’AIIC. Tous les fournisseurs de soins de santé doivent être prêts à s’y attaquer ensemble. Tout retard pose un risque pour nos patients, ainsi que leur famille et leur communauté. »

Le personnel infirmier de partout au Canada est bien placé pour réduire l’usage d’antimicrobiens grâce à divers mécanismes comme l’immunisation et les programmes de prévention et de lutte contre les infections. Il est aussi bien placé pour combattre la RAM au moyen d’activités musclées et peu coûteuses de gestion responsable des antimicrobiens. Pour ce faire, il faudra une gestion responsable, interprofessionnelle et abordable des antibactériens, à laquelle contribueront les patients.


L’AIIC continue de faire progresser sur plusieurs fronts la gestion responsable des antimicrobiens. Elle a ainsi contribué, en collaboration avec Prévention et contrôle des infections Canada, à une nouvelle liste de soins infirmiers pour Choisir avec soin Canada : Les sept interventions et traitements sur lesquels le personnel infirmier et les patients devraient s’interroger. Ces nouvelles recommandations concernent des examens, traitements et interventions qui peuvent contribuer inutilement à l’apparition d’infections et à la surutilisation des antibiotiques, voire à la RAM.

comments powered by Disqus