#PlusFortsEnsemble

mars - avril 2018   Commentaires

Le chant choral et le hockey, deux des choses que j’aime le plus, nécessitent beaucoup de travail d’équipe pour parvenir aux résultats souhaités. Vous imaginez le Requiem de Mozart sans les altos ou les ténors? Ou une partie de hockey, si les gardiens de but restaient chez eux? Ces exemples semblent peut-être farfelus, mais avoir tous les membres de l’équipe qui contribuent à la réussite collective est tout aussi déterminant dans le milieu des soins infirmiers.

Dans le chœur, les sopranos chantent les notes les plus hautes, et personne d’autre que les voix de basse ne pourrait chanter les leurs. Dans l’équipe de hockey, la défense protège sa zone et passe la rondelle aux avants, qui foncent alors sur le filet adverse. Dans le milieu clinique, notre travail en équipe contribue à fournir des soins de qualité et sûrs aux patients, et quand nous allouons les ressources, c’est en veillant à ce que les besoins de populations de patients spécifiques soient correctement satisfaits. Au bout du compte, grâce à cette coordination, il se produit quelque chose de formidable : un moment musical pour le chœur, un but pour l’équipe de hockey, et une meilleure santé pour les patients et les familles.

La profession est #PlusForteEnsemble, quand nous pouvons parler d’une seule voix nationale pour faire avancer les choses : appuyer une stratégie nationale en matière de démence, faire une présentation sur l’importance d’un cadre national pour les soins palliatifs, influer sur la législation fédérale visant à supprimer les obstacles à la pratique pour les IP et apporter le point de vue canadien au Conseil international des infirmières. Une association professionnelle nationale est davantage qu’un « beau concept » : elle est essentielle pour faire progresser la profession et avoir un effet réel sur la santé des Canadiens et Canadiennes. Toutes les infirmières et tous les infirmiers du Canada ont besoin d’une voix unie, et c’est l’AIIC qui peut remplir ce rôle.

Comment s’assurer que l’AIIC conserve son dynamisme et soit prête à agir pour soutenir la profession et faire la promotion d’une nation en bonne santé? En proposant une modification du règlement pour ouvrir ses portes à tous les groupes d’infirmières et infirmiers, en offrant un éventail de services pour différents groupes infirmiers (en partant du principe que leurs besoins ne sont pas uniformes), en veillant à ce que nos organismes membres soient soutenus, et en agissant avec respect, transparence et intégrité. L’AIIC veut façonner cet avenir, pour les infirmières et les infirmiers et pour la population canadienne, et c’est exactement ce qu’elle a commencé à faire. Nous avons notre histoire pour nous soutenir, et notre enthousiasme pour cette vision d’avenir pour nous tirer en avant.

Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne Semaine nationale des soins infirmiers!

Barb Shellian, inf. aut., B.Sc.inf., M.Sc.inf.
president@cna-aiic.ca

comments powered by Disqus