Pour plus de reconnaissance, d’investissements et d’influence pour les infirmières et infirmiers

mars - avril 2018   Commentaires

La campagne Nursing Now a pour but de soutenir le personnel infirmier dans chaque pays et chaque région.

© Ian Jones Photography 2018La Duchesse de Cambridge apporte son soutien à la campagne en en étant la marraine.

À travers le monde, le 27 février dernier, des infirmières et des infirmiers se sont réunis dans des salles de classe et des hôpitaux pour le lancement de Nursing Now, une campagne mondiale sur trois ans pour rehausser le statut et le profil de la profession infirmière, améliorer les résultats de la santé mondiaux et permettre au personnel infirmier d’optimiser sa contribution à l’obtention de soins de santé pour tous. La campagne, programme de la Fondation Burdett pour les soins infirmiers, est organisée en collaboration avec le Conseil international des infirmières (CII) et l’Organisation mondiale de la Santé.

Le lancement à Londres et Genève, en présence des coprésidents de la campagne, lord Nigel Crisp et la professeure Sheila Tlou, et d’autres leaders du milieu mondial de la santé, a été diffusé en direct dans les médias sociaux. À Londres, dans son discours, la Duchesse de Cambridge, marraine de la campagne, a salué les infirmières et les infirmiers et le travail qu’il font. Des événements satellites étaient organisés dans des douzaines de pays, entre autres en Jamaïque, en Jordanie et en Afrique du Sud. L’AIIC, voix de la profession infirmière canadienne sur la scène mondiale à titre de membre du CII, a organisé un petit-déjeuner à Ottawa pour des invités choisis.

Le personnel infirmier et les sages-femmes représentent la moitié de la main-d’œuvre mondiale du domaine de la santé, a déclaré lord Crisp aux personnes rassemblées à Londres. « Ils sont 20 millions, et nous ne pouvons tout simplement pas nous passer d’eux si nous voulons parvenir à des soins de santé pour tous. Leur champ d’action est immense. »

La campagne Nursing Now découle d’un rapport publié en 2016 par le All-Party Parliamentary Group on Global Health au Royaume-Uni. Ce rapport concluait que renforcer la profession à travers le monde (en augmentant le nombre d’infirmières et d’infirmiers, en veillant à ce que leur contribution soit bien comprise et en leur permettant d’exploiter pleinement leurs compétences) aurait un triple effet sur la santé mondiale : de meilleurs résultats de santé, une plus grande égalité entre les sexes et des économies plus robustes.

La campagne a défini cinq objectifs qu’elle espère atteindre d’ici 2020 grâce à son travail avec des personnes influentes et ses partenariats avec des organisations gouvernementales et des ONG :

  • Investissement accru dans l’enseignement des sciences infirmières, ainsi que dans la formation continue, les normes, la réglementation et l’emploi;
  • Diffusion plus énergique des pratiques efficaces et novatrices en soins infirmiers;
  • Plus grande influence du personnel infirmier et des sages-femmes sur les décisions concernant les politiques de santé mondiales et nationales;
  • Plus d’infirmières et d’infirmiers dans des postes de leadership et plus d’occasions de perfectionnement à tous les niveaux;
  • Plus de données probantes, pour les responsables des politiques et les décideurs, sur les endroits où l’influence de la profession infirmière peut être la plus importante, sur ce qui empêche les infirmières et infirmiers d’atteindre leur plein potentiel et sur la façon de supprimer ces obstacles.

Pour se rapprocher de ce dernier objectif, Nursing Now repérera les lacunes dans la recherche et lancera des études, travaillera avec des partenaires pour améliorer et diffuser les données probantes, fera la promotion de la recherche comme moyen d’augmenter l’impact de la profession infirmière et favorisera la collaboration mondiale entre chercheurs étudiant les soins infirmiers.

La campagne doit se poursuivre jusqu’à la fin de 2020, année où l’on fêtera le 200e anniversaire de la naissance de Florence Nightingale. Pour en savoir plus, allez sur nursingnow.org.


Valeurs et principes de la campagne

  • La santé et les soins de santé sont un droit universel.
  • Nous avons tous quelque chose à enseigner et quelque chose à apprendre.
  • Une approche d’intégration de la santé dans toutes les politiques – en tenant compte des implications pour la santé de toutes les décisions prises dans tous les secteurs – est essentielle.
  • L’amélioration de la santé passe par la bonne collaboration entre les gens.
  • La réussite de la campagne dépend de ce qui se passe au niveau local.

Alia Walji

Sarah Walji, 22 ans, est l’une des deux membres du conseil d’administration de la campagne qui représentent les jeunes infirmières et infirmiers et la seule Canadienne au conseil. Originaire de Mississauga (Ont.), elle travaille dans une unité de santé mentale pour adultes hospitalisés à l’hôpital Trafalgar Memorial d’Oakville. Ancienne directrice du marketing pour la Global Association of Students and Novice Nurses et membre du comité de la santé mondiale de l’Association des étudiant(e)s infirmier(ère)s du Canada, Mme Walji termine actuellement une maîtrise de santé mondiale à l’Université McMaster.

« Pour le lancement, je me suis servie de mes réseaux pour aider à créer une présence des étudiants et étudiants infirmiers et de celles et ceux qui débutent dans la profession aux événements organisés à travers le monde », dit-elle. Panéliste invitée à un événement organisé à Chapel Hill (N.-C.) par IntraHealth International et l’Université de Caroline du Nord, Mme Walji a animé des discussions sur la production d’idées pour aider les jeunes infirmières et infirmiers à devenir des leaders mondiaux en santé.

« À mes yeux, Nursing Now crée un mouvement d’autonomisation de la profession, confie-t-elle. J’aimerais vraiment voir beaucoup plus d’infirmières et d’infirmiers, en particulier certains de mes jeunes collègues, à la tête du mouvement pour la santé mondiale. »

Rose Simpson

Rose Simpson est journaliste indépendante à Ottawa.

comments powered by Disqus