mai 06, 2019
Par Sara Lankshear, inf. aut., Ph.D. , Jacqueline Limoges

Collaboration intraprofessionnelle : Tout est question de moment

L’histoire de la profession infirmière est ponctuée d’exemples montrant l’évolution de la profession pour favoriser des résultats positifs pour les patients et moderniser le système de santé. En réponse à l’accumulation des preuves démontrant les avantages des modèles de soins en collaboration, partout au Canada, les infirmières et les infirmiers sont déterminés à favoriser la collaboration intraprofessionnelle et participent à une stratégie de pratique professionnelle allant dans ce sens.

Pour comprendre l’ampleur de cet effort, il est bon de savoir combien la profession infirmière est complexe au Canada. Au sein de la famille infirmière, la réglementation vise quatre désignations d’infirmières et infirmiers : autorisés, praticiens, psychiatriques autorisés et auxiliaires autorisés. À cette complexité s’ajoutent 13 provinces et territoires différents, avec chacun trois ou quatre désignations (les infirmières et infirmiers psychiatriques autorisés pratiquent seulement dans les provinces de l’Ouest et au Yukon), et pour chaque désignation, plusieurs « voix » qui parlent de la pratique (des organismes de réglementation, des associations professionnelles, des groupes de pratique spécialisée, des syndicats, etc.). Parfois, ces entités parlent d’une seule voix des différentes désignations, mais pas toujours. La confusion règne donc au sein de la profession, mais aussi du public, des employeurs et du gouvernement.

Afin d’amplifier le pouvoir collectif du personnel infirmier sur les résultats pour les patients et pour le système de santé, la profession doit éliminer la confusion et acquérir les compétences nécessaires pour participer pleinement à la collaboration intraprofessionnelle.

En tant que membres d’une profession axée sur le savoir et autoréglementée, les infirmières et infirmiers reconnaissent la nécessité d’une approche cohérente pour renforcer la collaboration intraprofessionnelle.

Des efforts pour appuyer la collaboration intraprofessionnelle

Il ressort de notre examen des organismes de réglementation et des associations professionnelles provinciaux et territoriaux qu’ils s’efforcent d’appuyer la collaboration intraprofessionnelle et de promouvoir la compréhension des contributions uniques en leur genre de chacune des désignations. Ainsi, de nombreuses sources d’information ont été créées pour tenir compte des spécificités des rôles et de leurs chevauchements, pour clarifier les rôles et permettre l’utilisation efficace des rôles des infirmières et infirmiers autorisés et des infirmières et infirmiers auxiliaires autorisés (on trouvera des exemples dans la section Autres sources d’information ci-dessous). Si ces sources sont utiles, le personnel infirmier en demande néanmoins d’autres, auxquelles il aurait accès partout au Canada. De plus, l’idée que l’union fait la force gagne du terrain et est en train de faire basculer les choses.

Rien qu’en 2018, des changements historiques ont montré qu’on accordait une importance accrue à la collaboration intraprofessionnelle au sein de la grande famille infirmière.

  • Juin 2018 : À l’assemblée annuelle de l’AIIC, les membres ont voté pour que plus d’infirmières et d’infirmiers, en particulier praticiens autorisés et psychiatriques autorisés, puissent devenir membres de l’AIIC.
  • Septembre 2018 : Les trois collèges britanno-colombiens ont fusionné pour devenir le British Columbia College of Nursing Professionals : le College of Licensed Practical Nurses of British Columbia, le College of Registered Nurses of British Columbia et le College of Registered Psychiatric Nurses of British Columbia.
  • Novembre 2018 : Les conseils d’administration du College of Licensed Practical Nurses of Nova Scotia et du College of Registered Nurses of Nova Scotia ont approuvé un accord formel qui permet aux deux collèges d’aller de l’avant dans la création d’un unique organisme de réglementation pour les infirmières et infirmiers auxiliaires autorisés, autorisés et praticiens dans la province de Nouvelle-Écosse.

Ces changements audacieux montrent que, partout au pays, les infirmières et infirmiers sont prêts à adhérer pleinement à une profession infirmière unie. Les avantages pour la profession, pour la santé des Canadiennes et des Canadiens et pour le système de santé les motivent.

Ce que dit la recherche

Des chercheurs ont étudié la collaboration intraprofessionnelle sous différents angles, y compris l’enseignement des sciences infirmières, le lieu des soins, le leadership et les politiques. L’une des forces de ces données est qu’elles proviennent pour la majorité du Canada. Elles tiennent donc compte du contexte canadien, qui est unique.

Les étudiantes et étudiants des programmes de formation du personnel infirmier autorisé et du personnel infirmier praticien autorisé sont conscients que le manque de clarté quant aux rôles, la hiérarchisation et la tendance à protéger les frontières interprofessionnelles nuisent à la sécurité des patients et à la pratique infirmière, et qu’en décloisonnant l’enseignement, on favorise la collaboration intraprofessionnelle (Butcher, MacKinnon, Bruce, Gordon et Koning, 2017; Limoges et Jagos, 2016). Le corps enseignant reconnaît qu’en s’attaquant aux hiérarchies et en informant les étudiantes et les étudiants des différentes désignations infirmières, on peut clarifier les rôles et promouvoir la collaboration et la communication intraprofessionnelles (Limoges, Jagos, Lankshear, Madorin et Witmer, 2018). Il est manifeste que les corps étudiant et enseignant sont favorables aux changements pour que la formation menant à l’admission à la profession prépare pleinement les diplômés à la pratique.

Le personnel infirmier qui travaille sur les lieux de soins est conscient que la collaboration et la consultation intraprofessionnelles rendront plus sûrs les soins aux patients (Ma, Park et Shang, 2018). Il reconnaît également que la clarté des rôles et le travail au maximum des compétences contribuent à la collaboration intraprofessionnelle et à des équipes performantes (Baumann, Blythe, Norman et Crea-Arsenio, 2014; Moore, Prentice et Salfi, 2017). La collaboration et des champs de pratique optimisés sont des éléments essentiels des nouveaux modèles de prestation de soins conçus pour contribuer à un système de soins centré sur la personne et pour améliorer les résultats pour les patients (Nelson et coll., 2014).

On sait que le leadership est nécessaire à la création d’attentes en ce qui concerne la collaboration (Lankshear, Rush, Weeres et Martin, 2016; Moore et coll., 2017) et à la compréhension des processus sociaux complexes qui entrent en jeu dans cette dernière, mais aussi dans le travail au maximum des compétences et dans les interactions entre infirmières ou infirmiers. Ceux-ci soulignent le besoin de leadership pour s’assurer que le remaniement du travail favorise des soins infirmiers professionnels et centrés sur la personne (MacKinnon, Butcher et Bruce, 2018).

Ce que nous ont dit les infirmières et infirmiers

Ces dernières années, on nous a demandé d’animer des discussions avec des membres de l’AIIC et d’autres infirmières et infirmiers pour le compte de l’AIIC (Lankshear et Limoges, 2018). En 2018, nous avons mené une étude pancanadienne selon la méthode Delphi. Nous avons recueilli les opinions de plus de 900 infirmières et infirmiers représentatifs de toutes les désignations au sujet des sources d’information qui, selon eux, favoriseraient le plus une collaboration intraprofessionnelle. Six domaines, considérés comme très importants, se sont dégagés :

  1. Préparer des sources d’information pour aider toutes les infirmières et tous les infirmiers à comprendre l’unicité de leur contribution et l’importance de leur rôle.
  2. Veiller à ce que des stratégies de formation favorisant la collaboration intraprofessionnelle soient parties intégrantes du programme d’enseignement pour tous les infirmiers et infirmières praticiens, autorisés, psychiatriques autorisés et auxiliaires autorisés.
  3. Préconiser des recherches pour identifier les catalyseurs et les résultats d’une collaboration intraprofessionnelle optimale.
  4. Étoffer la formation du personnel infirmier sur le champ de pratique de chacune des désignations infirmières, entre autres leurs contributions particulières et les points de chevauchement.
  5. Renforcer les stratégies et compétences de leadership qui favorisent la collaboration intraprofessionnelle.
  6. Rédiger un énoncé de position sur la pratique intraprofessionnelle.

Fin 2018, nous avons animé à Toronto (Ont.) un groupe de réflexion qui donnait le coup d’envoi d’une autre stratégie de consultation nationale de l’AIIC. Cette rencontre interactive, qui réunissait des infirmières et infirmiers de toutes les désignations et de tous les domaines de pratique, a aidé à préciser les soutiens et les sources d’information qui sont nécessaires. Le dialogue nous a permis de voir que les cadres existants, comme celui proposé par le Consortium pancanadien pour l’interprofessionnalisme en santé, ne conviennent pas, car ils ne tiennent pas compte des nuances particulières de la collaboration intraprofessionnelle. Les bases d’un cadre spécifique pour les soins infirmiers ont émergé de ce groupe de discussion.

Chaque fois que nous interagissons avec des infirmières ou des infirmiers, ils s’entendent pour nous dire que la collaboration intraprofessionnelle est capitale pour des soins aux patients de qualité et des milieux de travail sains. Néanmoins, tant ceux qui exercent que les étudiants ont besoin d’aide pour acquérir les capacités nécessaires à une collaboration efficace. Ensemble, les conclusions des recherches et la mobilisation des parties concernées sont en train de conduire à une série de stratégies déterminantes que l’on peut utiliser pour apporter cette aide.

Implications pour la pratique

L’une de ces stratégies est la liste de questions de réflexion (on trouvera des exemples dans le Tableau 1 [PDF, 23,5 Ko] [PDF, 23,5 Ko]) que nous ont inspirées des infirmières et infirmiers de divers domaines de pratique et dans différents rôles, l’étude des recherches existantes et nos propres conclusions.

Prochaines étapes

L’AIIC est déterminée à apporter son soutien et à enrichir l’offre de sources d’information pour faire de la collaboration intraprofessionnelle une réalité. Dans les mois qui viennent, l’Association organisera trois autres groupes de réflexion régionaux pour améliorer l’ébauche de cadre de collaboration intraprofessionnelle spécifique aux soins infirmiers et pour enrichir l’offre de sources de façon à ce qu’elle reflète les particularités des provinces et territoires. L’AIIC dirige par ailleurs l’élaboration d’un énoncé de position et crée, pour les infirmières et infirmiers de toutes les désignations à travers le Canada, de nouvelles possibilités de contribuer à l’élaboration de l’énoncé de position, du cadre et des sources d’information.

Leçons à retenir :

  • La collaboration intraprofessionnelle comme condition essentielle à des soins aux patients de qualité et à des milieux de travail sains fait consensus parmi les infirmières et infirmiers.
  • Un cadre et des sources d’information spécifiquement conçus pour les soins infirmiers sont en cours d’élaboration pour appuyer la collaboration intraprofessionnelle.
  • Partout au Canada, les infirmières et infirmiers pourront contribuer à l’élaboration des sources d’information pour soutenir la collaboration intraprofessionnelle.

Références

Baumann, A., Blythe, J., Norman, P. et M. Crea-Arsenio. High functioning nurse teams: Collaborative decisions for quality patient care, Nursing Health Services Research Unit, Université McMaster, 2014.

Butcher, D. L., MacKinnon, K., Bruce, A., Gordon, C. et C. Koning. Experiences of pre-licensure or pre-registration health professional students and their educators in working with intra-professional teams: A qualitative systematic review, JBI Database of Systematic Reviews and Implementation Reports, 15(4), 2017, p. 1011-1056. doi:10.11124/JBISRIR-2016-003009

Consortium pancanadien pour l’interprofessionnalisme en santé. A national interprofessional competency framework, 2010.

Lankshear, S. et J. Limoges. Meilleurs ensemble : second regard sur la collaboration infirmière, infirmière canadienne, 114(1), 2018, p. 18-20.

Lankshear, S., Rush, J., Weeres, A. et D. Martin. Enhancing role clarity for the practical nurse: A leadership imperative, Journal of Nursing Administration, 46(6), 2016, p. 300-307.

Limoges, J. M. et K. Jagos. Joint education fosters collaboration and role clarity between practical and degree nursing students, Journal of Nursing Education, 55(11), 2016, p. 623-630.

Limoges, J., Jagos, K., Lankshear, S., Madorin, S. et D. Witmer. Getting to the root of it: How do faculty address professional boundaries, role expansion, and intra-professional collaboration? Journal of Nursing Education and Practice, 8(9), 2018. doi: https://doi.org/10.5430/jnep.v8n9p113

Ma, C., Park, S. H. et J. Shang. Inter- and intra-disciplinary collaboration and patient safety outcomes in U.S. acute care hospital units: A cross-sectional study, International Journal of Nursing Studies, 85, 2018, p. 1-6. https://doi.org/10.1016/j.ijnurstu.2018.05.001

MacKinnon, K., Butcher, D. L. et A. Bruce. Working to full scope: The reorganization of nursing work in two Canadian community hospitals, Global Qualitative Nursing Research, 5, 2018. doi:10.1177/2333393617753905.

Moore, J., Prentice, D. et J. Salfi. A mixed-methods pilot study of the factors that influence collaboration among registered nurses and registered practical nurses in acute care, Clinical Nursing Studies, 5(4), 2017. doi:10.5430/cns.v5n4p

Nelson, S., Turnbull, J., Bainbridge, L., Caulfield, T., Hudon, G., Kendel, D., … et I. Sketris. Optimisation des champs d’exercice : de nouveaux modèles pour un nouveau système de soins de santé. Académie canadienne des sciences de la santé, 2014, Ottawa (Ontario).

Autres sources d’information
Les sources d’information ci-dessous traitent de pratique en collaboration et proviennent des sites Web des différents organismes de réglementation et associations professionnelles. Cette liste ne prétend pas être complète.

Alberta

College and Association of Registered Nurses of Alberta
Assignment of Client Care: Guidelines for Registered Nurses, 2014

College and Association of Registered Nurses of Alberta
Teamwork and Collaboration between Registered Nurses and Registered Midwives, 2009

Île du Prince-Édouard

Association of Registered Nurses of Prince Edward Island, Licensed Practical Nurses
Association of Prince Edward Island, Prince Edward Island Health Sector Council
Exemplary Care: Registered Nurses and Licensed Practical Nurses Working Together, n. d.

Manitoba

College of Licensed Practical Nurses of Manitoba
Determining Appropriate LPN Practice: A Guide to Decision-Making, 2016

College of Registered Nurses of Manitoba, College of Licensed Practical Nurses of Manitoba, College of Registered Psychiatric Nurses of Manitoba
Guiding Principles for Determining the Appropriate Nurse, 2012

College of Registered Nurses of Manitoba, College of Licensed Practical Nurses of Manitoba, College of Registered Psychiatric Nurses of Manitoba
Understanding Scope of Practice for Licensed Practical Nurses, Registered Nurses and Registered Psychiatric Nurses in the Province of Manitoba, 2010

Nouveau-Brunswick

Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick et Association des infirmières et infirmiers auxiliaires autorisés du Nouveau-Brunswick
Directive sur la collaboration intraprofessionnelle – Travailler ensemble : infirmières immatriculées et infirmières auxiliaires autorisées, 2015

Webinaires :

Collaboration : objectifs communs, rôles différents, 2014

Travailler ensemble : les II et le IAS apportent le meilleur des deux professions aux soins aux patients, 2015

Nouvelle-Écosse

College of Registered Nurses of Nova Scotia, College of Licensed Practice Nurses of Nova Scotia
Guidelines: Effective Utilization of RNs and LPNs in a Collaborative Practice Environment, 2012

College of Registered Nurses of Nova Scotia, College of Licensed Practice Nurses of Nova Scotia
Assignment and Delegation Guidelines for Registered Nurses and Licensed Practical Nurses, 2012

Ontario

College of Nurses of Ontario
RN and RPN Practice: The Client, the Nurse and the Environment, 2018

Registered Nurses’ Association of Ontario
Intra-professional Collaborative Practice Among Nurses, Second Edition, 2016

Registered Practical Nurses Association of Ontario
It’s All About Synergies: Understanding the Role of the Registered Practical Nurse in Ontario’s Health System, 2014

Webinaires :

College of Nurses of Ontario
RN and RPN Practice: The Client, the Nurse and the Environment, 2018

Québec

Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, Collège des médecins du Québec, Ordre des pharmaciens du Québec
Énoncé de position conjoint sur la collaboration interprofessionnelle : rehausser la qualité et la sécurité des soins, 2015

Saskatchewan

Registered Psychiatric Nurses Association of Saskatchewan, Saskatchewan Association of Licensed Practical Nurses, Saskatchewan Registered Nurses’ Association
Collaborative Decision-making Framework: Quality Nursing Practice, 2017

Terre-Neuve

Association of Registered Nurses of Newfoundland and Labrador
Shared Competencies and Assignment of Care: Registered Nurses collaborating with Licensed Practical Nurses, 2013

Sara Lankshear, inf. aut., Ph.D., est membre du corps professoral du programme en collaboration de B. Sc.inf. au Collège Georgian à Barrie (Ont.). Ses recherches portent entre autres sur la clarté des rôles, la collaboration intra- et interprofessionnelle et les modèles de pratique professionnelle.

Jacqueline Limoges, inf. aut., Ph.D., est membre du corps professoral du programme en collaboration de B. Sc.inf. au Collège Georgian à Barrie (Ont.). Ses travaux portent sur l’influence de l’enseignement des sciences infirmières sur la pratique, sur l’enrichissement des connaissances et sur les relations sociales en milieu de travail au sein du personnel infirmier.
comments powered by Disqus
https://infirmiere-canadienne.com/fr/articles/issues/2019/mai-2019/collaboration-intraprofessionnelle-tout-est-question-de-moment