Le droit de se mettre à risque

Souvent, les infirmières et infirmiers perçoivent la consommation de substances illicites comme fondamentalement mauvaise. Cette perception peut entraîner de sévères jugements moraux sur les patients qui utilisent des drogues. Selon l’auteure, les gens ont le droit de se mettre à risque, et le personnel infirmier doit l’accepter.


Consultez nos archives numériques completes

Questions de formation

Tirez le maximum de votre adhésion à l’AIIC